Os: Berthold x Annie x Reiner


 
Titre: Le réveil de la belle au bois dormant 
couple: Berthold xAnnieX Reiner
 
Le réveil de la belle au bois dormant 
 
Je m'appelle Annie Leonhart j'ai seize ans je fais partie des brigades spéciale de l'armée il y a peu je combattais contre le demi-titan Eren Jeager suite à ce combat je me suis enfermée dans un cristal de glace afin de préserver mon silence.

Pendant je ne sais combien de temps j'avais passé ma vie dans le noir dans l'obscurité total lorsque qu'une lumière blanche jaillit de nul part . La lumière se fit tellement forte que je dus ouvrir mes yeux autour de moi quelque chose semblait fondre c'était ma carapace de cristal .

J'étais a présent plus maintenus par le cristal je sentis mon corps se rapprocher doucement du sol mais je réussis à me rattraper à temps . Mon corps semblait peser des tonnes sans doute parce que j'ai été immobilisée pendant un certain temps .

Je regarda partout autour de moi je devais me trouver dans des sorte de cachots un violent mal de crâne me prit deux visages apparurent dans ma tête celles de Berthold et Reiner .Une scène me revient en mémoire .

"On devait être à ce moment là dans notre seconde année d'entraînement à l'armée pendant la journée j'évitais les deux garçons alors que la nuit on se retrouvait en cachette .
 
Je m'étais éclipsé discrètement de mon lit pour aller les rejoindre j'avais quand même pris soin d'enfiler une veste Reiner et Berthold m'attendaient prêt des écuries j'avais courus pendant quelques mètre pour les rejoindre plus rapidement .
 
Le blond fut le premier à me remarquer .
 
-Tiens voila enfin la belle au bois dormant *commenta -t-il avec un sourire moqueur *
 
Une fois arrivée à son niveau je frappa son épaule en sifflant d'agacement .Celui poussa un petit cris de douleurs se massant l'épaule me lançant un regard désolé.
 
-Pas d'humeur je te jure Berthold *rajouta -t-il*
 
-Hmm tu l'as bien cherchés tu ne veux pas un bisou sur l'épaule pour faire passer la douleurs *se moqua Berthold *
 
Je fis un léger sourire à peine visible a Berthold pour lui montrer ma reconnaissance je me concentra de nouveau sur Reiner .
 
-J'ai rien avoir avec cette feignante  d'Aurore qui trouve rien de mieux d'autre qu'a faire de se piquer et de finir dans un profond sommeil ! *répliquais - je *
 
Reiner haussa les épaules puis il redevient enfin sérieux il me fit signe d'approcher je lui obéis sans me douter de rien .
 
D'un coup je fus violemment tiré par le garçon blond dans un premier temps je ne compris pas son attitude je tenta de résister mais en vain .Je finis donc plaquée contre lui je sentis Berthold nous rejoindre serrant ma taille contre lui.
 
Je me sentis rougir ,je fis de mon mieux pour me défaire de leurs emprise à tout les deux mais son succès . Mon estomac était bizarre comme -ci il était attaqué par une nuée de papillons j'essaye d'ignorer cette sensation étrange .
 
-Hey vous faîtes quoi vous deux!! *m'écriais -je*
 
Berthold posa sa main sur ma bouche ,si ça continue ils vont finir par me violer pensais -je .Bon je ferma les yeux pour essayer de me calmer .
 
-Elle n'est pas à l'aise *commenta Reiner*
 
-Je sais mais c'est toi qui l'a tiré d'un coup idiot! *répliqua Berthold*
 
Je ne comprenais vraiment pas leurs charabia je mordis alors la main de Berthold qui me lâcha j'en profita pour lui donner un bon coup dans les parties .Le grand brun fut plié en deux  Reiner n'a sans doute pas compris ce qu'il se passait donc il n'avait pas tellement réagit .
 
Je m'éloigna des deux garçons le coeur battant je sentais des larmes me venir aux yeux pas possible moi pleurer non je voulais pas le croire .Mais mon rythme cardiaque et respiratoire s s' accélèra je continue de retenir mes larmes même si cela devenait de plus en plus compliqué .
 
-Pourquoi?...*réussis -je a demander en tremblant un peu*
 
Ils ont du flairer quelques chose en moi car les deux garçons baissèrent la tête .Berthold s'étant remit des coups qu'il avait prit un peu plus tôt sortit une bague je le regarda les yeux rond.
 
Reiner imita le même geste .
 
-C'est quoi ces anneaux me dîtes pas que vous avez volé ?! *demandais -je*
 
-Non on a rien volé ...un anneaux pour nous unir tout les trois *commença Reiner*
 
Je le regarda en hochant la tête faisant mine de ne pas comprendre .Le brun a ses cotés prit une grande inspiration et poursuivit l'explication .
 
-Tôt ou tard on ne pourra plus que compter sur nous trois Reiner et moi on sait mit d'accord sur le fait qu'on devra encore plus se serrer les coudes d'ici ce temps là. On aimerait que plus tard tu deviennes notre femme et nous tes maris *expliqua Berthold*
 
Je ne savais pas quoi répondre ...
-Oui pour ma part je ne veux pas vous perdre tout les deux je vous aime pareil donc je veux qu'on soit unis tout les trois par trois anneaux identiques *rajouta Reiner*
 
Mon coeur ne se calma pas il accéléra même encore plus je posa une main sur ma poitrine ma gorge se serra un peu . Je tendis la main pour avoir un anneau comme les leurs ,Berthold glissa une nouvelle fois sa main dans sa poche et sortit un second anneau qui me glissa au doigt il me regarda très attentivement. J'évite son regard .
 
-Annie au moins es -tu d'accord que ressens -tu ? *questionna le brun*
 
Je pris un temps avant de lui répondre regardant un instant la bague qu'il m'avait glissé au doigt .
 
-Moi aussi je veux être avec vous pour toujours rien d'autre ne compte je suis prête a tous même a tuer tout les autres ! *avais -je déclaré *
 
Les garçons firent une mine rassurée je mis mes bras autour du coup du brun et je l'embrassa tendrement il me rendit l'appareil .Ensuite je refis le même geste avec le blond celui-ci me colla une nouvelle fois contre son torse en approfondissant le baiser on se sépara .
 
Les garçons enfilèrent ensuite leurs anneaux à leurs annuaire je l'ai regardais faire sans faire de commentaire .
 
-Maintenant que tout est clair entre nous trois nous allons nous concentrer sur notre mission *dit Reiner*
 
Suite à cette déclaration Berthold et moi on hocha la tête en signe d'approbation

Je reviens a moi la douleurs était moins intense je me releva doucement et je commença a avancer prudemment au loin je pouvais entendre des voie c'était sûrement des gardes .

Je devais fuir cet endroit et rejoindre Berthold et Reiner mais quelque chose au fond de moi me dit qu'ils ne sont plus au bataillon ...

Je continua mon chemin aussi prudemment et au loin j'aperçus enfin les gardes sans trop réfléchir je m'élança sur eux je frappa le premier d'un coup de pied dans la tempe il tomba a terre le second se tourna et me vit .

Il sortit une arme blanche prêt a me neutraliser .Il essaya de m'attendre avec son poignard d'un geste rapide je bloqua son bras et lui déboîta l'avant bras lui arrachant un cris de douleurs de ce fait son arme tomba sur le sol . Je ramassa l'arme et je lui tranche la gorge sans laisser paraître la moindre émotions .

L'homme que j'avais assommé un peu plus tôt reprit ses esprit écarquillant grandement les yeux du a l'horreur de la scène le remarquant je m'avança doucement vers lui lui donnant un coup de pied au torse le renversant à l'arrière .

-Pit...pitié *supplia l'homme*

-Désolée mais je ne peux laisser aucun témoin ...*dis -je calmement *

Je poignarda ensuite l'homme en plein coeur je fouilla rapidement les deux hommes récupérant une cape du bataillon d'exploration quelques pièces d'or,d'argent et de cuivres et quelques biscuits sec que je dévora rapidement .

Après avoir enfilé la cape je remonta les marches du cachots prudemment puis quitta le bataillon je ne pris même pas la peine de me rendre au écurie et prendre un cheval sa prendrait trop de temps et sa ferait trop de bruit .

Je partis dans dans la direction de la forêt . Il faisait froid et humide mon corps était parcourut de petits tremblements.

Ou allais-je pourvoir aller je n'ai nul par ou aller je réfléchis un instant et je me souviens donc d'une petite cabane que j'avais bâtis avec les garçons un ans avant d'entrer dans le bataillon .Je me demande si elle est toujours là et qu'elle tient toujours sa pourrait me protéger un peu du froid .

C'est décidé je m'y rend je me mis en route alors essayant de me souvenir du chemin il me semble qu'on avait choisit un grand arbre comme point de repère si mes souvenirs étaient bon. C'était au niveau de l'arbre le plus grand de la forêt .

De ce fait je regardais avec attention chaque arbres pour voir si je ne l'avais pas dépassé ...Je continua de marcher pendant deux heures . Au bout de ces deux heures qui me semblaient interminable je vis enfin au loin la cabane une faible lueur venant du petit abris était visible d'ici signe que quelqu'un avait trouvait la cabane .

Je souffla agacée vais-je devoir me battre à nouveau ? pensais -je  en continuant  d'avancer malgré tout . D'un coup une idée traversa mon esprit et si c'était eux à l'intérieur .

C'était tout à fait probable personne de la promotion connaît cet endroit c'était notre petit jardin secret cette perspective me rassura un peu et me redonna confiance. J' avanca alors d'un pas plus assurée .

Une fois arrivée devant la cabane je repris mon souffle et tapa trois coups dans la porte en bois  . J'entendis quelqu'un se lever et grommeler quelque chose d'incompréhensible ce qui était sur c'est que la voie appartenait à un homme .

La poignet de la porte se tourna enfin et la porte s'ouvrit je reconnus automatiquement la personne qui m'avait ouvert la porte .

Sans perdre de temps je me jeta à son cou il m'avait tellement manqué mon grand blond aux épaules carrées. Je sentis ses grandes mains puissante serrer ma taille.

-Berthold notre ange est de retour! *annonça -t-il*

Un grand brun prit place aux cotés du blond c'était mon Berthold je glissa des bras de Reiner pour venir étreindre l'autre garçon .

Je me sentais bien auprès d'eux je sentais à nouveaux leurs chaleur qui me faisait un bien fou .Berthold passa une main dans ma chevelure blonde je soupira de bien être puis il me fit entrer fermant la porte derrière lui .

-Réveillée la belle au bois dormant ? *demanda Reiner répétant la même question au moment ou on s'est promit de s'unir tout les trois*

Cette fois -ci je ne me vexa pas je laissa même échapper un petit rire mettant ma main devant ma bouche . C'est incroyable comment leurs voies m'avaient manquée comme réponse au blond je l'embrassa tandis que de l'autre main je caressa le visage de Berthold .

Berthold en profita pour baiser ma main et caressa tendrement la nuque du grand blond qui gémit contre mes lèvres le forçant a se détacher des miennes .

-Tu m'en laisse un peu oui! *grogna Berthold*

Reiner lui tira la langue alors que Berthold m'embrassait déjà passionnément mettant un vent magistral à Reiner je souris doucement contre les lèvres de Berthold me moquant un peu de Reiner .

Je me détacha de lui pour reprendre mon souffle j'en profita pour remettre une de mes mèches de cheveux en place une fois que mon souffle fut revenu je déclara .

-Hey vous battez pas les gars il y en a assez pour tout le monde ! *déclarais -je *

Je me débarrassa de ma cape portant l'insigne du bataillon d'exploration la déposant négligemment dans un coin puis j'allai m'asseoir sur le lit épuisée .

Je cligna des yeux plusieurs fois afin de ne pas céder au sommeil je ne saurais comment expliquer cette fatigue étais -ce à cause du cristal qui usait pas mal de mon énergie pour être maintenu , mon combat contre les deux gardes ou encore le fait d'avoir marché pendant deux longue heures à la recherche de la cabane .

Je sentis les deux regards inquiet des garçons sur moi ah oui j'allais oublié il y avait aussi le fait que je n'avais que quelques biscuits sec dans mon estomac et ils ont été sans doute déjà digéré ...

-Je viens juste fatiguée et je n'ai pas mangé grand chose à part des biscuits que j'ai pris sur la dépouille de l'un des gardes *rassurais-je*

-Dors tu as besoin de reprendre de l'énergie *dit Berthold*
-Mais on doit avoir des tas de truc a se dire *protestais-je *

Je me sentis poussée sur le lit mon corps n'avait plus de force pour résister .

-Berthy t'a dit dodo, donc c'est ce que tu feras *répliqua Reiner soutenant son autre amant*

Je fis la moue mais je laissa rapidement tomber car a présent ils étaient tout les deux des soldats sur entraînés et physiquement beaucoup plus costauds que moi .Mes yeux se fermèrent d'eux même puis plus rien ...

Je me réveilla le lendemain matin aux premiers rayons du soleil j'étais confortablement enveloppé dans mes couvertures je me redressa doucement et vis mes deux amants endormit a cotés du lit .

Reiner avait la tête sur l'épaule de Berthold vu leurs visages ils avaient que très peu dormit .Je me leva du lit sans faire un bruit je m'habilla rapidement pour me rendre à l'extérieur afin de chercher de quoi se nourrir .

Je ne pris que vingt minutes a trouver notre déjeuné j'avais ramassé beaucoup de baie comestibles ,des pommes, noix et j'ai même réussis a piéger un lapin qu'on dévorera sans doute ce midi .

Une fois rentrée je déposa tout sur la table je remarqua que les garçons étaient entrain de se réveiller un fin sourire ce dessina sur mes lèvres.

-Alors mes belles au bois dormant on a finit dodo ? *demandais -je en me moquant*

-Grrr tu vas voir tes fesses ma belle tu étais censé te reposer en plus * grogna Reiner*

-Repos je connais pas il y en a qui bosse ! *répliquais -je en tirant la langue*

-Étonnant venant d'un ancien soldats des brigades spéciales eut qui on  la réputation d'être des tire au flan *commenta à son tour Berthold*

-Tu vas le payés Berthold Hoover *dis-je sur un ton faussement menaçant *

Le brun se releva brusquement avec un air de défis sur le visage .

-Attrape moi poupée a moi que tu en ai le courage *provoqua le brun*

-Quand tu dis poupée tu t'adresses a moi ou a Reiner *répondis -je*

-Si tu veux le savoir attrape moi ! *déclara le brun en commençant a courir*

Reiner souffla un peu étant dépassé par le comportement gamin de Berthold il posa une main sur mon épaule
-Un coup de main ? *proposa -t-il*

-Avec joie *répondis -je *

Sans échanger un mot de plus on s'élança à la poursuite du grand brun pour la première fois de ma vie je sentais la sensation qu'on appelait bonheur aussi je me sentais libre . Suite à cette pensée un large sourire se dessina sur mes lèvres .

Nous étions enfin réunis et personne ne pourra nous séparer de nouveau non je ferais en sorte que sa n'arrive pas! Vous avez la parole d'Annie Leonhart !.
 

Tags : os - Annie Leonhart - Berthold Hoover - Reiner Braun

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.108.238) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse