Os spécial Noël

Os spécial Noël

 
Titre: Lettre à mon fils : Les flocons qui lui était destinés 
Couple: Aucun
Pour l'occasion de Noël et de l'anniversaire de notre caporal
 
Lettre à mon fils : Les flocons qui lui était destinés 
 
Nous étions au réveillons de Noël minuit n'allait pas tarder a sonner ,tout le monde faisait la fête célébrant un gamin qui nous n'avons pas la certitude qu'il ait existé un jours pour certain oui d'autre non manque de bol ,je ne suis pas croyant et en plus en quel honneur devrais-je l'être si il y avait une quelconque justice divine les titans n'auraient jamais existé et je n'aurais pas eu la vie que j'ai eu ...une vie de malheur quoi et en plus sa continue comme un fait exprès . Je m'étais éclipsé en dehors du quartiers général pour fuir ses festivités qui n'avait ni queue ni tête à mes yeux ,vous fêtez  cela pour quoi vous empiffrez pour certains sa ne change pas de d'habitude et de vous saoulez la gueule jusqu'à en perdre raison .Bien entendu je suis le seul abrutis qui en profite pas et c'est moi qui va devoirs vous ramassez demain ,j'imagine déjà comment je vais m'y prendre .

Le ciel était blanc et quelques flocons de neiges tombaient lentement ,je fis quelques pas histoire de ne pas me refroidir ,un homme se tenez devant moi il avait déjà un certains âge il pouvait être mon grand père ,le pauvre mec était habillés pauvrement . Il s'avança vers moi tenant une enveloppe et me la tendit .

-Vous êtes bien le fils d'Olympia ,vous devez mieux la connaître sous le nom de Kuchel .Mon dieux vous lui ressemblez tellement *dit l'homme avec un sourire triste*

Je pris l'enveloppe et grimaça a l'idée que nos mains se sont frôler ne serait -ce qu'un peu ,ce gars était vraiment sale!  Je me repris rapidement interloqué qu'il connaissait ma mère .

-Comment connaissez vous ma mère ? *demandais -je d'un ton froid*

-J'étais l'homme qui tenait le bordel ou elle travaillait ,elle m'avait confiée cette lettre que je devais te remettre si je réussissais un jour a sortir de cet enfer .On dirait bien que Dieu nous ai accordé ça a ta mère et moi ,me voila enfin en face de toi . Je ne vais pas t'embêter bien longtemps je vais te laisser à la lecture de la lettre ! *déclara l'homme en s'éloignant peu à peu*

J'examinai vaguement l'enveloppe et vit mon nom marqué dessus ,je peux reconnaître la douce écrite de ma mère qui était si fine ,je reconnaissais sa manière de former les lettres .Donc sans plus réfléchir je l'ouvris et commença à lire le contenu

“ Mon cher petit ange

Je  pense que quand tu auras lu ,cette lettre tu seras déjà un adulte et que je ne serais plus là .Je te le cachais mais j'étais déjà bien mal au point à l'époque ou je t'écris cette lettre .Je ne voulais pas que ton précieux sourire s'efface a cause de moi .Ton sourire était la seule chose qui me permettais de tenir encore debout .

Je n'ai pas pu t'offrir la meilleure éducation possible d'ailleurs ton opinions de moi doit être bien mauvaise et je sais que tu n'as que très peu d'amis a cause de ma profession ,je m'en excuse . J'ai tout fais pour que toi au moins tu remontes à la surface et qu'on t'intègres dans un bon orphelinat ,cependant tout travail dans les bas fond n'était guère jamais bien payés hélas . Je me souviens de ces jours ou tu revenais le nez en sang car tu t'étais bagarrés avec ses sale gosse ,parce que ils avaient du mal du moi “

-Répété ce que tu as dis sur ma mère!! *avais-je criais  a cette époque je devais avoir dans les cinq ans tout au plus*

-Que c'était une chienne bien obéissante qui s'abaissait a toute les saleté pour gagner un peu de fric c'est ce que mon père à dit!! *déclara un sale gosse à peine plus âgé que moi*

Pour moi je ne comprenais pas pourquoi ,ils critiquaient ma mère elle ne faisait rien de mal ce n'était qu'un travail ou parfois elle revenait elle ne tenait plus sur les jambes .Ou alors blessée ...à l'époque j'étais beaucoup trop jeune pour comprendre ce que ma mère sacrifier pour moi .

Je me souviens d'avoir été envahit d'un fort sentiments de rage ,je sera les poings et me mordit la lèvre jusqu'à m'en faire saigner .Le gamin continuait de salir ma mère de la sorte .Je bondit alors sur lui le point levé me battant contre lui avec haine ,je pouvais mettre toute la haine dans mes coups ,je finis quand même à terre le gamin était plus grand et robuste que moi à l'époque  ,en rentrant dans ma piaule je vous dis pas que ma mère m'avait engueuler ,j'avais en effet le nez en sang plus d'autre bleus et couvert de poussière et autre saleté

“Cependant je savais que tu fais ça pour mon bien malgré que je t'avais interdis de répondre par la violence .J'espère que maintenant tu ne réagis plus au quart de tour et que tu essayes de réfléchir et discuter posément “

Tu oublis que toi aussi tu as ta pars de violence en toi , cet homme qui était craint dans tout les bas-fond c'était toi qui l'avait descendu pour me protéger mais au moins je sais de qui je tiens ça a moins que sa vient de l'autre ...

Ce jour là ,je me souviens d'avoir volé c'était l'un de mes premiers larcins dans les bas fond ,un marchand avait réussis a avoir un peu de viande ce qui était rare dans voir dans la cité souterraine . Moi je ne voulais que ton bien , a ce moment là je te savais bien affaiblie et un peu de viande t'aurais fait que du bien . J'avais réussis juste avant a subtiliser quelques morceaux de pains des pommes et tomates pas de quoi faire un festins mais voilà ...

Je m'étais tapis dans un recoin tel un fauve attendant le moment parfait pour passer à l'acte ,une douleurs à l'estomac me prit ,il se tordit de douleurs à la vie de cette belle viande quand je vis une ouverture ,je fonça sans hésiter . Je commença a foncer dans l'homme pour le déstabiliser récupérant mon butin je couru aussi vite dans la cité  que je peux . Le hic c'est que je me mêla mes pattes pour venir m'écraser au sol lamentablement ,je me sentis aussitôt soulevé du sol pour être ensuite re-claquer violemment au sol comme -ci jeté un vulgaire jouet .Les gens autour de moi tremblaient de peur et d'effroi ,je regarda autour de moi sans le vouloir j'avais agressé l'un des types réputé les plus dangereux des bas fond . Je me redressa difficilement bien qu'un peu sonné .

-Haaaah mon dieu que le seigneur protège cet enfant ! *s'écria une femme*

Quelque chose ressemblant comme un canon d'un flingue était pointé sur moi ,j'entendis un premier coups de feu puis plus rien ...

Je me réveilla chez moi allongés sur le lit ,ma mère la tête posée sur le lit je pus distinguer un bandages à son bras et un léger sanglots s'échapper d'elle .

-Maman...*commençais -je fébrile*

Un bruit de claque retentit dans la maison ,tu m'en avais collés une bonne il faut dire que je l'avais mérité ,je détestais te voir coupable je n'avais même pas bronché à cette gifle et ce ne fut que bien longtemps après que j'appris que tu avais planté cet homme en plein coeur .

“Mais malgré tout j'étais fier de toi ,tu étais ma fierté mon petit soleil....noir mais mon soleil malgré tout ,tu étais unique . Tu te souviens a trois ans quand mon patron est venus me voir pour m'annoncer que les clients me réclamer ,je crois que je n'avais jamais autant ris de toute ma vie et c'est là que j'ai compris que tu sauras te battre dans la vie grâce à cette toute petite phrase de rien du tout . Lui même il n'en revenait pas à l'époque tu ne parlais pas beaucoup mais là tu ne t'étais pas gêné pour lui faire comprendre ce que tu pensais .Tu montrais déjà que tu avais un caractère bien affirmé pour ton jeune âge”

Le patron de ma mère serait déjà venu nous rendre visite ,je ferma les yeux pour voir si je m'en souviens mais à l'époque j'étais si jeune que c'était presque impossible que je m'en souvienne peut être qu'avec un petit effort de concentration sa reviendra ,déjà que quand il ait venu m'apporter cette lettre ,j'avais rien capté ,j'avais pas fais le rapprochement .

Un flash me parvient ,il me semble que pendant un moment ma mère avait arrêté de travailler pour m'élever . Je me souviens que j'étais assis sur une chaise mangeant un morceaux de pain qui traînait sur la table de bois et que d'un coup la porte de ma maison s'ouvrit laissant apparaître un homme assez corpulent cependant je ne pourrais vous décrire ses traits .

-Kuchel ,je sais que tu as raccroché pour élever ton fils mais on te demande des clients souhaites te revoir et je pense que tu ne serais pas contre pour te refaire de l'argent tu dois être juste avec ton moufflet ! *déclara l'homme*

Tu soupiras longuement et calmement.

-Oui je sais ,je suis un peu juste mais ce n'est pas un travail que je peux être fière et en parler a mon fils d'ailleurs je ne veux pas parler de ça ici en sa présence allons ailleurs ,je t'en pris ! *décrétas -tu avec fermeté *

-Nan mais oh y se croit ou le monzieur zale ! Qui va pendre un  bain bodel de mede! y pue!!!!*m'étais-je écriais de ma voie d'enfant en zozotant *

Et oui en même temps ou j'ai grandis on va dire que la politesse n'était pas au beau fixe et on apprenait très vite les gros mots ,insulte plus vite que d'apprendre a parler normalement . Ma mère et l'homme eurent un temps morts me fixant comme -ci j'étais un monstre de foire d'ailleurs a cet instant moi même je ne comprenais pas pourquoi vous me fixez comme -ça. Et c'est là que tu éclatas de rire ,renfermant même la porte à l'homme pour ensuite me faire la moral genre que je ne devais pas parler comme -ça que ce n'étais pas jolie surtout venant d'un petit garçon ...Ouais ,j'étais un sale gosse et ? Je suis sur que vous aussi vous en avez fait des belle pas vrai ?

“Je pense que tu l'aurais rencontré un jours ou l'autre ,Kaney dont son surnom Kenny que je lui ai moi même donné . Cet homme est ton oncle mon fils  et dire que cet homme était contre le fait que tu sois là ...Mais me connaissant tu te doutes que je l'ai envoyés chier tu étais mon bébé je n'avais pas le coeur a te tuer . Malgré son cotés un peu rustre il a des qualités vraiment bien enfouie mais ils en a bel et bien .Je suis sur que si je lui avais demandé de prendre soins de toi ,il l'aurait fait .Il a toujours été proche de moi “

Oui je l'ai rencontrer mon oncle de merde comme tu le dis ses qualités étaient bien enfouies ,je ne serais dire lesquels mis à part qu'un moment j'ai bien ris dans les brasserie ou bar les râteaux qu'il se prenait par les femmes ,c'était les seuls moment qui rendait ma vie un peu plus gaie après ta mort .

Cependant j'ai appris qu'il avait oeuvré pour que la conditions des Ackerman s'améliore un peu je l'ai appris que récemment maintenant l'oncle de merde doit être à tes cotés même si cette petite bonne action n'annule pas toutes les autres . Je me souviens de l'alcool qui sentait en permanence ,je ne l'oublierai jamais ,elle a donné une odeur à la fin de mon enfance après que tu es gagnés les cieux

D'ailleurs ,j'y pense . Je sortis une flasque de ma veste contenant le fameux breuvage qu'il buvait de temps à autre ,j'en bu une gorgée ,tiens celle -ci et pour toi oncle de merde .En voila une que tu n'auras pas eheheheh

Je repris la lecture de la lettre

“ Comme je suis sure que tu es devenus un adulte accomplie ayant beaucoup de succès auprès de la gentes féminine j'en doute pas ,car tout petits les femmes te trouvais très mignon et en grandissant tu seras sans doutes très séduisant si j'ai un conseil a te donner essaye de choisir une femme simple la plus simple possible sa t'évitera ainsi des problèmes ou pourquoi pas un homme sa ne me choquerai pas car j'étais une mère célibataire t'ayant élever seule .N'oublis pas de traiter ta moitié avec respect et lui donner tout l'amour qui se doit “

Entre temps ,j'avais pris une nouvelle gorgée de ma flasque que je recracha aussitôt après avoir lu ce passage ,je toussota un peu . Je vais devoir te décevoir ma vie affective et aussi vide que le cerveaux d'un membre des brigades spéciale ,en plus tout ceux que j'aime me laisse tour à tour  dès que je m'entiche à quelqu'un c'est comme une malédiction qui me poursuit ça a commencé avec toi ,ensuite Isabel et Farlan sont venu te rejoindre mon escouade ensuite ton frère

Je suis content pour moi que tu es l'esprit ouvert maman mais je préfère m'en restait à des relations simple vaut mieux ça que d'en voir d'autre s'éloigner de moi  . Super je viens de remarquer que je sentais maintenant comme l'oncle de merde Tch.

“Parfois je me suis imaginé un meilleurs avenir pour nous ou nous vivons à la surface avec ton père ,parlant de ton géniteur je l'ai fais avec tellement de personne que je ne saurais de dire qui c'était ,cependant il y en a parmi tout ceux qui sont venus me voir ma marqué . Lui il me traitait pas comme une femme de plaisir mais comme une femme quelconque ,il avait eu beaucoup de respect pour moi .A chaque fois que je te vois ,je repense à lui ,lui aussi était brun et il avait les yeux bleue d'ou tu tiens ses jolies reflets”

Mon géniteur ,je me suis jamais trop posé de question ,bien que je me demandais pourquoi les autres gosses avaient deux parents et pas moi .

Je fixais les passants dans la rues ,intriguait voyant une petite fille marcher entre son père et sa mère ,je n'avais plus qu'une hâte que tu rentrais du boulot pour que je puisse te poser la question de moi même .

Le soir tu rentrais enfin tenant à peine sur tes jambes malgré mon jeune âge j'eus la présence d'esprits d'approcher une chaise pour que tu puisses t'asseoir dessus et c'est ce que tu fis te laissant tomber lourdement dessus .

-Dis pourquoi les autre enfants on deux parents ,je sais que l'autre on le nomma “papa “ ? *demandais-je innocemment*

Je sentis que tu hésitais a me répondre tu te figeas d'un coup posant tes deux mains sur tes genoux cherchant sans doute à trouver des mots simple pour mon âge afin que je puisse comprendre .

-Tu es comme tout les enfants tu en as un mais il n'est pas là ,il m'a juste fait un magnifique cadeaux toi mon amour *avais -tu répondu te tournant vers moi avec un sourire*

Te tendit ensuite des bras vers moi pour que je vienne dans tes bras ,je m'exécuta visiblement satisfait de ta réponse comme tout gosse à l'époque j'étais innocent et toi tu avais toutes les réponses a mes interrogations .

-Je suis ton cadeau alors ? *demandais -je avec cette même insouciance *

-Oui le plus beau qu'on ai pu me faire *tu m'avais répondus *

Tu passas lentement ta main dans ma chevelure noire qui commençait a m'arriver sur les épaules ,je ferma les yeux appréciant le geste puis je les ouvris de nouveaux . Je voyais des larmes couler lentement sur tes joues ,je ne dis rien observant ce spectacles tu croyais que je ne te voyais pas . Je savais que tu pleurés souvent seule quand je n'étais pas là .Tu te sentais coupable c'est ça et a chaque fois comme n'importe quel gamin te voir dans cet état fit serrer mon coeur  comme -ci je sentais ta propre douleurs a travers moi mais à chaque fois je me retenais .
Os spécial Noël
“ Tu n'as pas eu une enfance normal comme tout enfant aurais du avoir . Je me sens pas être une bonne mère ,les autres enfants te jeter des pierres à cause de moi ,je t'ai abandonné bien trop tôt mais au moins en partant je me suis délivrée de tout mon amour pour toi le déversant sur toi , Je t'aime Levi même si a l'heure actuel tu es mariés ,je souhaite au fond de moi être la première femme et la dernière à te le dire ,je te l'ai pourtant assez dis quand tu étais petit mais pour moi c'était pas assez donc je te le dis a nouveaux . Je t'aime petit ange!
Ta maman .”


Ma flasque était a présent vide ,je sentis les larmes coulaient le longs de mes joues ,sa me brûlait à cause du froid ,je ne compris pas pourquoi je faisais tant de sentiments à la lecture de la lettre . Peut être que le wisky y était pour quelque chose en faîtes . Je me souviens d'une dernière anecdote que tu m'avais racontés . Le jour de ma naissance ,il neigeait apparemment  un peu de neige c'était infiltrée dans l'espèce de trappe qui menait dans la cité . C'est ce qui rendait ma naissance unique selon toi et c'était peut être un signe du destin montrant que j'étais un être spécial si j'en crois tes paroles mais en même temps je suis ton fils et aux yeux d'une mère son enfant est spécial d'un cotés...

Aujourd'hui les flocons continuèrent de tomber comme le jour ou je suis venus au monde .Je tenta de calmer mes larmes et je les essuya avec mon manches . J'entendis des bruits de pas derrière je n'y porta aucune attention dans un premier temps .

-Caporal désolé de vous dérangez mais on m'envoie vous cherchez ! Tout le monde vous attend! *déclara le jeune jeager dans j'en avais la charge*

Je me tourna lentement vers lui ,celui -ci avait le poing sur le coeur . Il prit une expression de surprise découvrant mon visage mes yeux devaient être rougit à la fois par les larmes et l'alcool la même chose pour mes joues .

-Quoi pourquoi tu me regardes avec cet air abrutis ?! *demandais -je comme -ci rien n'étais *

-Ve..veuillez m'excusez mais comme je viens de le dire on vous attend .*répond -t-il en balbutiant*

-Pour mon anniversaire je suppose ,j'ai dis Erwin que je ne voulais pas le faire *dis-je*

-Oui on sait mais c'était notre  choix ,on doit fêter comme il se doit la naissance de l'homme le plus fort de l'humanité,celui qui est descendu des cieux pour guider l'armée au succès de l'humanité  ,ce sont les mots de tout me monde ! *récita -t-il comme -ci c'était un texte qu'il avait apprit par coeur*

J'écarquilla légèrement les yeux essayant de cacher la lettre derrière mon dos . Je ne m'attendais pas à ça surtout des jeunes recrues après tout je ne suis pas le supérieur sympa donc je ne m'attendais pas a entendre ses paroles de l'un d'entre elles .

-Très bien dis leurs que j'arrive ! *ordonnais-je*

-Bien! *répondit -t-il visiblement satisfait il repartit à l'intérieur du quartier général *

Tu avais raisons ces flocons m'étaient bien destinés a ma naissance et ceux-ci également ,c'est peut être un autre cadeaux de ta part. Puis franchement  voila seulement que je me rend compte que tant de personnes tiennent à moi malgré que j'ai décrétais détester Noël et encore moins fêter mon anniversaire vous me forcez à le faire . Vous avez du vous donnez du mal pour moi ,juste pour ça peut être que je devrais reconsidérer cette fête ,ce sera plus ma fête ou l'autre moutard de dieu mais la notre et puis qu'on ont passe de nombreux autres .

Je rejoignis l'intérieur du bâtiment me laissant avaler par l'ambiance chaleureuse des soldats du bataillon.

Minuit avait sonné ...

Joyeux anniversaire caporal et joyeux Noel ~ Passez de bonne et heureuse fêtes de fin d'année

Os spécial Noël
 
Os spécial Noël

Tags : os - Noël. - Levi Ackerman - kuchel ackerman

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.196.42.8) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse